Permis à points

Le permis à points a été introduit en 2002 au Grand-Duché de Luxembourg. Chaque permis de conduire est doté d'un capital de 12 points.

Il s’agit d’une mesure de sécurité répressive, puisque à chaque infraction grave au Code de la Route, le capital de points du conducteur concerné est diminué en conséquence. Ceci vaut tant pour les titulaires de permis de conduire luxembourgeois que les titulaires de permis de conduire étrangers qui se verront attribuer un permis de conduire virtuel.

La perte de l'intégralité du capital de points mène à la suspension du droit de conduire pour une durée de 12 mois.

En 2015, le permis à points a été révisé et un nouveau barème a été mis en place.

 

Les avertissements taxés

Le catalogue des avertissements taxés est consultable dans le règlement grand-ducal du 22 mai 2015 modifiant notamment le règlement grand-ducal modifié du 26 août 1993 relatif aux avertissements taxés, aux consignations pour contrevenants non-résidents ainsi qu’aux mesures d’exécution de la législation en matière de mise en fourrière des véhicules et en matière de permis à points.

Dernière mise à jour