Nuisances sonores et qualité de l'air

Mesures contre les nuisances sonores

La lutte contre les nuisances sonores est menée selon l’approche définie par l’Union européenne par le Département de l’Environnement qui établit le plan d’actions.

Le plan d’actions de lutte contre le bruit à l’Aéroport de Luxembourg a été arrêté par le Conseil de Gouvernement le 28 mai et le 26 novembre 2010, transposant la directive 2002/49/CE du Parlement européen. Le Conseil de Gouvernement a ensuite approuvé le 21 février 2018 une mise à jour dudit plan d'actions.

La Direction des transports aériens auprès du Département des transports coordonne avec les acteurs aéroportuaires les mesures de gestion du bruit relatives au trafic aérien. Ces mesures concernent :

  • le bruit à la source ;
  • les procédures opérationnelles ;
  • la gestion de l’espace aérien.

 

Concernant le matériel volant, les opérateurs luxembourgeois sont à la pointe du progrès. Ainsi, Cargolux a acheté 14 avions Boeing 747-8F pour remplacer sa flotte de Boeing 747-400F. Luxair pour sa part a déjà acquis 10 Bombardier Q400, comptant parmi les aéronefs les moins bruyants dans cette catégorie, pour remplacer ses avions Embraer et 4 Boeing 737-800.

Il convient de noter que le plan d’actions est un document vivant en ce sens qu’il devra être mis à jour tous les 5 ans afin de l’adapter à la situation donnée et ainsi le faire évoluer.

Actuellement, la situation du bruit au niveau national est représentée par la cartographie de 2016 présentée au public fin novembre 2017. Elle montre que malgré l’augmentation générale du trafic et de l’activité à l’aéroport de Luxembourg, la situation sonore est restée stable par rapport à celle d’il y a 6 ans.

Dans le cadre de la lutte contre le bruit, le gouvernement a instauré un régime d’aides financières en vue de l'amélioration de l'isolation acoustique de bâtiments d'habitation contre le bruit aérien. Les demandes d’aides financières bruit sont gérées par l’Administration de l’environnement.

Qualité de l'air

Un Programme national de la qualité de l'air est élaboré qui présente les actions nationales prévues afin d’améliorer la qualité de l’air au Luxembourg.

Les émissions dues à l’aviation sont surtout des particules NOx, CO, CO2 et SO, c’est-à-dire des particules fines et ultrafines.

L'Administration de l'environnement est en train de réaliser une étude à l’aéroport et dans ses alentours immédiats pour évaluer l’impact de l’activité aéroportuaire sur la qualité de l’air environnant. Pour obtenir des données précises et fiables, les différents collecteurs doivent se situer le plus près possible de la piste d’atterrissage.

La campagne a une durée prévue d’un an et se terminera en juillet 2019.

Assainissement du site aéroportuaire

L'assainissement du site de l'aéroport présente aussi un grand enjeu environnemental en termes de gestion des eaux usées.

En ce qui concerne les eaux usées de l’aéroport, le traitement varie selon la pollution :

  • les eaux usées ménagères sont traitées comme celles provenant des ménages des différentes communes ;
  • les eaux usées provenant du déglaçage de la piste, chargées en formiate ;
  • les eaux usées provenant du déglaçage des aéronefs, chargées en antigel.

 

A ces fins, la station d’épuration biologique existante d’Uebersyren doit être agrandie et modernisée. La nouvelle installation permettra également le traitement des micropolluants comme p.ex. des médicaments ainsi que du phosphore.

Le projet s’annonce compliqué, vu que la station d’épuration devra continuer à fonctionner durant la phase des travaux. L’Administration des ponts et chaussées sera le maître d’ouvrage de la construction d'une nouvelle conduite d’eau de l’aéroport vers la station d’épuration des eaux Uebersyren. La fin des travaux est prévue pour 2023.

Les bassins de rétention sur l’enceinte de l’aéroport sont équipés de capteurs qui permettent de fermer les vannes en cas de pollution excessive des eaux afin de ne pas mélanger les eaux polluées et les eaux usées ménagères. Un collecteur (bypass) pour séparer les eaux chargées en glycol des autres eaux usées a aussi été mis en place.

 

Assainissement de l'aéroport
Assainissement de l'aéroport
Drainage du site aéroportuaire
©AEV
Dernière mise à jour