Corridors de fret ferroviaire

Afin de parvenir à une croissance durable et inclusive et de stimuler la création d'emplois, conformément aux objectifs de la stratégie Europe 2020, l'Union européenne a besoin d'infrastructures modernes et hautement performantes qui contribuent à l'interconnexion et à l'intégration de l'Union et de toutes ses régions dans les secteurs des transports, des télécommunications et de l'énergie. Ces interconnexions permettent d'améliorer la libre circulation des personnes, des biens, des capitaux et des services. Les réseaux transeuropéens facilitent les liens transfrontaliers, favorisent une plus grande cohésion économique, sociale et territoriale et contribuent à une économie sociale de marché plus compétitive et à la lutte contre le changement climatique.    

Le 28 mars 2011, la Commission a adopté le Livre blanc intitulé « Feuille de route pour un espace européen unique des transports - Vers un système de transport compétitif et économe en ressources », ci-après dénommé « livre blanc ». Ce livre blanc a pour objectif de réduire de 60 % au moins, d'ici à 2050, les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports par rapport à 1990. En ce qui concerne les infrastructures, le livre blanc vise à mettre en place un « réseau central » RTE-T multimodal totalement fonctionnel et d'envergure européenne d'ici à 2030. L'interopérabilité peut être renforcée par des solutions novatrices qui augmentent la compatibilité entre les différents systèmes concernés. Le livre blanc vise également à optimiser les performances des chaînes logistiques multimodales, notamment en recourant davantage à des modes de transport plus économes en énergie. Il fixe donc les objectifs suivants à atteindre pour les politiques RTE-T: en ce qui concerne les transports routiers de marchandises sur des distances supérieures à 300 km, faire passer 30 % du fret vers d'autres modes de transport d'ici à 2030, et plus de 50 % d'ici à 2050; la longueur du réseau ferroviaire à grande vitesse actuel devrait tripler d'ici à 2030 et, pour 2050, la majeure partie du transport de voyageurs à moyenne distance devrait s'effectuer par train; pour 2050, tous les aéroports du réseau central devraient être connectés au réseau ferroviaire; tous les ports maritimes devraient être reliés au système de transport ferroviaire de marchandises et, selon les possibilités, au réseau de voies navigables intérieures.

Actuellement, il existe 9 corridors ferroviaires, créés sur base du règlement (UE) n° 913/2010 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2010 relatif au réseau ferroviaire européen pour un fret compétitif:

  • Rhine – Alpine (C1)
  • North Sea – Mediterranean (C2)
  • Scandinavian – Mediterranean (C3)
  • Atlantic (C4)
  • Baltic –Adriatic (C5)
  • Mediterranean (C6)
  • Orient/East-Mediterranean (C7)
  • North sea – Baltic (C8)
  • Rhine Danube (C9)
Dernière mise à jour