Sécurité routière

La sécurité routière constitue depuis de maintes années une priorité politique absolue. Ainsi, afin de combattre ce fléau sur nos routes, le Gouvernement poursuit la
Vision Zéro - Zéro mort - Zéro blessé grave.

Les axes principales de la politique de sécurité routière

Permis à points

Le permis à points, mesure répressive déjà introduite en 2002, est toujours un des outils les plus cohérents pour sanctionner des infractions isolées et, le plus important, priver les récidivistes de leur droit de conduire. Le permis à points a également un aspect éducatif, étant donné que la récupération de points est subordonnée à la participation à un cours spécifique au Centre de formation pour conducteurs.

Radars

Depuis le 16 mars 2016, le Luxembourg dispose de radars automatiques pour détecter et sanctionner la vitesse excessive. Toutes les catégories de véhicules peuvent être déterminées par les radars.

Il existe actuellement 3 types de radars:

  • le radar fixe;
  • le radar mobile;
  • le radar-remorque.

Acool au volant

Ensemble avec la vitesse, la conduite sous l'emprise d'alcool constitue toujours un des causes principales d'accidents graves et mortels sur nos routes. A travers la sensibilisation des usagers mais également par la repression (contrôles systématiques ordonnés par le Parquet)  le Gouvernement intente combattre le fléau.

Apaisement du trafic

L’apaisement du trafic est un élément-clé pour combattre durablement le fléau des collisions routières dans notre espace de vie public. Cette mesure préventive mise sur le ralentissement ou la réduction du trafic automobile afin d’améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes. Cette même mesure est le point de départ idéal pour augmenter la qualité de vie et réduire la pollution.

Campagnes de sensibilisation

Le but des campagnes de sensibilisation est de rendre les usagers de la route conscient des risques de comportements dangereux et irresponsables afin de les inciter d'amender leur compotement.

Formation

La formation des conducteurs joue un rôle essentiel pour la sécurité routière. Ainsi, des formation obligatoires pour des chauffeurs novices ont été mises en place tout comme des formations pour les conducteurs professionnels (Code 95) et des formations pour délinquants dans le cadre du permis à points. En autre, ensemble avec le Centre de Formation pour Conducteurs, l'Etat propose des cours facultatifs  pour motocyclistes (Fit for your bike) afin de permettre une préparation adéquate des conducteurs en début de saison.

Accidentologie

Chaque année la circulation provoque de nombreuses victimes malgré les efforts en matière de prévention et de répression. Le Gouvernement dispose dès lors de plusieurs entités qui l’aident à comprendre la cause des accidents, pour formuler des recommandations et pour agir et réagir face aux besoins matériels et législatifs bénéfiques à la sécurisation des usagers de la route.

Le bilan des accidents révèle le plus souvent des causes semblables.

 

Dernière mise à jour